Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Retour
Moi la "Péniche" de Vallon

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Moi la "Péniche" de Vallon

Certains jugent mon nom incorrect, que je ne suis pas une « péniche » …mais une « flute berrichonne », un « Molusson » ou simplement un bateau ! Pourtant, c’est ainsi que je suis connue.

J’ai été conçue de A à Z sur la base d’un croquis, (fournis par le Musée de la Batellerie à Conflans-Sainte-Honorine) d’une de mes ancêtres « OCEANOR ». Elle naviguait sur le canal de Berry, puis fut déchirée comme la plupart.

Toutes ces embarcations aux dimensions bien particulières pour naviguer et passer les nombreuses écluses du « petit canal » ont participé largement au développement industriel et commercial des communes traversées. Ces bateaux ont transporté : bois, charbon, sable, minerai…et aussi du vin, de la porcelaine… de Montluçon ou Marseilles-lès-Aubigny à Bourges, Vierzon et parfois jusqu’à Tours ou Paris…

Je suis née de l’imagination d’utopistes et passionnés du canal de Berry, (comme Jean Paul GEOFFROY ancien sous-préfet de Montluçon qui ne souhaitaient pas le voir mourir totalement. Ils étaient attachés à l’histoire peu banale de sa construction, et regrettaient le désintéressement de certains élus depuis son déclassement en 1955. Ils supportaient difficilement le gâchis des admirables ouvrages laissés à l’abandon. Tant de sueur avait été nécessaire pour faire prospérer cette région centre.

En 1999, des élus départementaux ont acceptés les propositions du CPIE du Pays de Tronçais : le défrichage des chemins de halage, la création d’un chemin d’interprétation éducatif, la mise en place de navigation douce en bateaux électrique, la valorisation de la Machine Fixe… une véritable mise en valeur du canal de Berry, de Montluçon à Vallon-en-Sully.

Sans oublier la reconstruction du Pont Levis de Davoue (en chênes de Tronçais) …Financé par la Fondation RTE, et inauguré par le président d’EDF.

Trois ans après, en 2002, un des animateurs du CPIE (structure accueillant des jeunes désorientés) Hervé MORVAN, imaginait, dans un mémoire, la création d’une embarcation à l’ancienne.

Hervé MORVAN a cherché parmi les 52 communes traversées par le canal de Berry, celle qui pourrait le mieux m’accueillir et que j’aiderai à rendre touristique… C’est Vallon-en-Sully qu’il a choisi, après de nombreuses rencontres et discussions. Son choix a été conforté par un passionné du canal et fondateur de l’ARECABE, François FAUCON et des élus locaux MM AUDRAS et RAMBAUD. Je les en remercie, puisque ça fait maintenant près de 10 ans que je grandi sur le bord du canal, allée des Soupirs…Et des soupirs tous les bénévoles qui se sont penchés sur moi en ont eu beaucoup.

C’est le CPIE qui est à l’origine de ma construction.

Hervé MORVAN, a repris son bâton de pèlerin, afin de demander l’aide de l’École d’architecture navale de Nantes. Un élève architecte a dessiné mes plans grâce à un contrat-aidé financé par la Fondation RTE (EDF).

Merci la Fondation RTE, merci Jérôme MONESTIER pour ces jolis plans, qu’une quarantaine de stagiaires et bénévoles ont suivi au plus près.

Mais avant de construire, en France beaucoup d’autorisations sont nécessaires, et des sous !!! Ha les sous ! Grégoire BERTHELOT et Hervé MORVAN n’ont pas ménagés leur peine ! Imaginez financer 6 chantiers d’insertion de 6 mois avec 6 ou 7 stagiaires à chaque cession… Ils ont tenu bon !

Deux chefs de chantiers ont guidé et encadré des personnes en insertion, ne connaissant rien au métier du bois, pour la création d’une bonne partie de ma coque depuis la première planche. La troisième année c’est un des employés ayant une formation aux métiers du bois qui a encadré mon chantier.

Cependant, je n’en dirai pas autant de la politique menée entre 2014 et 2015 qui a fait que je me suis retrouvée seule abandonnée à soupirer allée des Soupirs, près du canal qui lui aussi est souvent triste de ne pas pouvoir couler plus loin.

Pourtant de petits dons venant d’un peu partout sont arrivés pour me soutenir, mais ça n’a pas suffi ! J’ai été abandonnée durant de longs mois, où le temps a fait son œuvre destructrice.

Je suis triste aussi pour toutes ces personnes qui étaient si fières d’avoir donné de leur temps pour me construire dans l’esprit des aïeux ! Et ainsi faire découvrir aux jeunes générations que rien n’arrive d’un coup. Grand Merci Monsieur MORVAN.

Merci aussi à Monsieur Bernard GARSON, vice-président de la Communauté de Commune Val de Cher, passionné de navigation, et Monsieur Gérard Ciofolo Président, qui ont pris le risque de me racheter lorsque j’ai été mise aux enchères… A cette époque je ne valais pas grand-chose, j’étais triste à regarder…que faire de moi ?

Ouf ! depuis octobre 2017, avec l’accord de « Val de Cher » quelques personnes se sont regroupées pour réparer les maltraitances du temps, et peaufiner ma finition…Ce sont les bénévoles de l’AVPF, association pour la valorisation du patrimoine fluvial à Vallon.

Ils n’ont pas respecté la couleur noire du goudron de mes ancêtres… j’entends les puristes grogner !

C’est sans doute en pensant à mon futur nom (suggéré par M. Morvan, lui-même d’origine espagnole) qu’ils m’ont colorée si vivement, à moins que ce soit pour que l’on me remarque de loin !!!

Ils sont si contents de me voir prochainement à l’eau !

Vous le savez, sans doute, je vais m’appeler ESPAÑOLA ! En souvenir des forçats espagnols, capturés en Andalousie, par les soldats de l’Empereur, qui ont creusé le canal à la main. A Vallon il y aurait eu un cimetière pour ces malheureux. Il semble introuvable à ce jour.

Un hommage à Philippe GAUME qui n’a pas eu le plaisir de me voir à l’eau.

Et une énorme ovation pour l’infatigable JACQUES !

Merci à tous les bénévoles, et à tous les généreux donateurs et Viva ESPAÑOLA !!!!

Arlette KORAKIS

(avec l’accord d’Hervé MORVAN pour le début de l’aventure)

Le 19 juin 2019

Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
AVPF La Péniche de Vallon Canal de Berry patrimoine fluvial
1 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Visite de la péniche

Visite de la péniche

J’ai profité d’une belle journée d’un hiver ensoleillé, pour rendre visite à la péniche de...

2 avril 2019
Le grutage de la flûte berrichonne

Le grutage de la flûte berrichonne

Le samedi 10 novembre 2018, de nombreux curieux et adhérents de l’AVPF, avaient les yeux rivés...

31 mars 2019
Mise à  l'eau de la "péniche" de Vallon

Mise à  l'eau de la "péniche" de Vallon

Pensez à réserver ce week-end festif !La péniche de Vallon sera mise à l'eau le samedi 22 juin...

26 avril 2019
La péniche sera baptisée le dimanche 23 juin 2019

La péniche sera baptisée le dimanche 23 juin 2019

Après la mise à l'eau la veille, ce bateau construit par des bénévoles sera baptisé le dimanche...

25 avril 2019
La naissance de la "péniche de Vallon"

La naissance de la "péniche de Vallon"

Avant qu'elle ne soit mise à l'eau le 22 juin et qu'elle ait un vrai nom le 23, il s'est passé...

12 juin 2019
Española a navigué !

Española a navigué !

En ce jour historique du vendredi 12 juillet 2019, notre péniche de Vallon a navigué jusqu'à la...

15 juillet 2019
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus